Lundi Noir
Dominique Dyens
Éd. Héloïse d’Ormesson

Domnique-Dyens-livre-noir-580x302

  • B∞kInMe

J’ai découvert Dominique Dyens avec Lundi Noir, et quelle belle découverte !  Je venais de lire plusieurs romans des éditions Héloïse d’Ormesson et tous avaient ce « je ne sais quoi » qui fait LA différence.
Je suis fan des bouquins des Éditions Héloïse d’Ormesson ! Quand on aime les livres, c’est un régal ! En plus d’être « bons », ils sont beaux. Vraiment. Et toujours cette petite phrase en bas de couverture qui vous aiguise l’appétit…
Je n’ai donc pas hésité très longtemps devant Lundi Noir !
Et, une fois commencé, je n’ai pas pu m’arrêter. Encore un livre lu d’une traite !

  • B∞kInner

« Et nul ne se connaît tant qu’il n’a pas souffert. » Musset. Nuit d’Octobre. Ce poème illustre admirablement bien ce roman. Lundi Noir c’est l’impuissance de l’homme face à son destin, à ce mal(e) qui vous ronge. En apparence. Jusqu’au jour où tout bascule. Ce jour qui change votre vie. Pour le pire… ou le meilleur.

  • B∞kInné

Le voyage de ce livre ? Voyage en business class. Confortablement installé dans votre fauteuil XXL, vous appréciez sereinement la vue de votre hublot, un grand ciel bleu reposant. Un voyage au dessus des nuages, en sirotant une coupe de champagne… Luxe, calme et volupté.
Quand soudain, un réacteur lâche. On vous dit que le vol continue, que tout va bien malgré les apparences. L’inquiétude pointe son nez. Vous fermez les yeux. Vous respirez lentement pour garder votre calme. Nouveau coup d’oeil par le hublot. Un orage se prépare. Nuage gris. Ciel chargé. La panique vous gagne. Vous vous demandez ce que vous faites dans cet avion. Pas d’issue de secours. Pris au piège. Impuissant. Il faut traverser l’orage, les turbulences, et cela, dans un avion défaillant. Survivrez-vous à ce coup du sort…

  • B∞kInYou

Lundi Noir est tout simplement excellent. Intense. Prenant. Envoutant. Dominique Dyens offre une peinture au couteau du monde de la finance. Sa plume acérée écorche, joyeusement et magistralement, la société « des cols blancs ». On est embarqué dans l’histoire, sans retenue, sans ménagement. On ne sort pas indemne de Lundi Noir. Il vous marque, s’imprègne en vous.
Ne tardez pas à faire connaissance avec Paul Deshoulières ! Il vaut vraiment le détour… 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s